Native Delicatessen sur Paris Première

Paris Première

Native Delicatessen a fait l’objet d’un reportage dans Très Très Bon, l’émission de François-Régis Gaudry sur Paris Première. La première diffusion a eu lieu ce dimanche 12 octobre à 12h00 et repassera le 25 octobre pour la seconde diffusion.

Voici comment le personnage ce présente sur son blog de l’Express:

« 1975: naissance à Lyon (le tablier de sapeur et la cervelle de canuts, ça vous dit peut-être quelque chose) 1979: ma première courgette farcie au brocciu, cuisinée par Mamyta, ma grand-mère de Bastia 1998: mon premier guide, Paris exotique (le Guide du Routard) 2001: ma première chronique gastronomique pour le guide Fooding de Nova 2006: ma première page Restaurants à L’Express Styles et un livre, Mémoires du Restaurant, Histoire illustrée d’une invention française Et puis d’autres ouvrages chez Aubanel, Solar et Parigramme, des collaborations sur France 3, et Europe 1, mais là, je m’emmêle un peu les dates… »

Mais c’est en premier lieu sur France Inter avec l’émission On va déguster que François-Régis Gaudry et sa complice Elvira ont fait découvrir nos produits d’exception au grand public.

Précisions: Saumon113grle saumon rouge sauvage fumé au bois d’érable est présenté dans l’émission dans sa boite en cèdre rouge décoré d’un motif de l’artiste Haida Don Yeomans, ce qui justifie la différence de prix, 47€ entre ce produit et le saumon sauvage sans boite à 26€. un-grizzly-s-apprete-a-deguster-un-saumon-sockeye-en-alaska-credits-claude-grandpey_47070_w460Mais en effet comme le souligne avec pertinence le dégustateur, l’acheminement depuis la Colombie-Britannique et les tests sanitaires obligatoires pour entrer dans l’espace européen sont coûteux. Mais nous défendons ce produit pour sa méthode traditionnelle et saine de fumage, son origine sauvage et biologique et en dernier lieu son goût différent de tous les autres saumons. Ce que nous proposons doit être dégusté en fines tranches car il est assez puissant pour saturer les papilles si de trop grosses bouchées sont prises. C’est un met délicat contrairement à son aspect rustique. 50 à 60 grammes par personne suffisent. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s