Le thé des rêves lucides…un voyage inattendu à la lumière de la Baie-bougie

Le Thé des Rêves Lucides est une tisane composée essentiellement de feuilles de Myrice, Sweet Gale (douce bourrasque), Baie-Bougie ou encore Tehgoo chez les indiens Dénés, qui ne doit pas être confondue avec une proche parente de l’ouest du Canada, cueillies le long des rivières des contrées sauvages algonquiennes. Cette tisane, au goût léger et savoureux, accroît la mémoire des rêves.

Thé amérindien tisane amérindienne, tisane canadienne

Un peu d’Histoire:

Les Vikings utilisaient aussi cette plante pour régler les problèmes de mémoire ainsi que les états dépressifs. La Myrice a été utilisée comme épice dans la bière et l’hydromel depuis plus de de 1000 ans. Dans la tombe de Egtvedgirl, au début de l’Age de Bronze et dans une fosse à l’île de Lolland de Roman de l’Age du Fer ont été trouvés respectivement un seau en écorce de bouleau et deux récipients en bronze  avec les restes séchés d’un vin de fruits fermentés, de la Myrice et du miel. Des découvertes similaires ont été faites dans le Jutland du Nord. MyriceLe Jutland est la péninsule formant la partie continentale du Danemark. La première apparition de la Myrice comme épice de bière dans les écrits d’ Hildegarde de Bingen  date du début XIIIe siècle. En 1600, on la retrouve mélangée à la bière d’absinthe et de houblon pour rendre la bière plus amère, plus forte et plus enivrante. Mais plus encore, la Myrice était prisée ou mâchée et procurait un plaisir certain. Des feuilles de Myrice étaient aussi ajoutées à la paille des couches pour empêcher les puces de s’y installer. Elle protégeait aussi le bétail des mouches et autres insectes. Elle servait aussi à confectionner des bougies avec son huile.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Et la légende nordique dit que pour éviter les propriétés hallucinogènes de la Myrice, il faut qu’elle soit cueillie lors de la pleine lune par des sorcières nues…Loin à l’ouest, sur la côte du Pacifique certains peuples amérindiens appelaient cette plante l’Arbuste du Sasquache, car ils pensaient que le Big Foot l’utilisait régulièrement.

Quant aux pratiques médicinales, les Amérindiens de l’Arctique l’utilisent pour guérir la tuberculose ou comme un diurétique chez les Bella Bella de la Colombie Britannique.

Dégustez-là avant d’aller au lit pour mieux retenir vos rêves, ou pour mieux les vivre. Cette tisane n’est pas un sédatif, mais procure un effet relaxant quasi immédiat. Appréciée des enfants. Cette tisane est déconseillée les trois premiers mois à fortes doses aux femmes enceintes au même titre que la papaye et la noix de muscade, car ce sont des plantes qui ont des effets abortifs notoires. Déconseillé aux enfants de moins de 12 ans.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s