La Croûte du Grand Lièvre ou le Champignon Roi, un cadeau pour l’Humanité

Chaga en AlaskaLe Chaga est le plus puissant antioxydant connu à ce jour. De son petit nom scientifique de chez nous, l’Inonotus Obliquus est utilisé depuis de nombreux siècles par les tribus de l’Arctique. Les Russes l’utilisèrent dès le XVI siècle pour ses propriétés curatives exceptionnelles.

Ils le nommèrent le Chaga, un nom dérivé de celui donné par les natifs de l’ouest Sibérien, les Ostyak. Appelés désormais Khanty. Ces derniers, animistes, n’avaient et n’ont toujours pas de médecine scientifique. Le Chaga est parvenu par empirisme et croyances a devenir un élément médicinal fondamental des premières nations de Sibérie, mais aussi des Indiens Cree des Woodlands du Canada. Les Khanty emploient le Chaga pour guérir et prévenir les maladies en général, mais en particulier pour des problèmes de foie, des problèmes cardiaques, la tuberculose et pour se débarrasser des vers parasites. Tout ceci a été dernièrement confirmé par les scientifiques.Khanty_in_front_of_Chum_near_Lake_Numto L’empirisme est souvent à prendre au sérieux dans le domaine de la médecine traditionnelle des premières nations, pour la simple et première raison que sans lui ils auraient disparu bien longtemps avant l’arrivée des colons alors que les contacts entre des peuples très éloignées étaient déjà fréquents. Les Khanty utilisent aussi le Chaga pour faire de l’eau savonneuse. Il est mis dans l’eau chaude après l’avoir chauffé au rouge. Le tout est mélangé pour obtenir une eau noire aux puissantes propriétés nettoyantes et désinfectantes. Il était par ailleurs fumé ou chiqué, par les Amérindiens ou même les Ainu des Iles Kuri et Sahkhalin.

En Amérique du Nord, une légende Cree attribue l’origine du Chaga à l’être mythologique de la familleNanabozoh des « Filous », les Tricksters, le Wisakechak, associé au Nanabozho des Annishnawbek (Ojibwa), qui apparaît parfois sous la forme d’un grand lièvre. Wisakechak aurait trouvé dans la forêt un morceau de croûte noire, Omik h en Cree, qu’il aurait malencontreusement pris pour de la viande séchée. Il l’aurait collée contre un arbre en attendant qu’un homme s’y méprenne aussi, mais c’est un cadeau qu’il fit à l’humanité. Et quel cadeau!

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Le Chaga est le plus puissant antioxydant connu à ce jour. Il contient 60 fois plus d’antioxydants que la myrtille sauvage. Il est le premier sur l’échelle ORAC (« Oxygen Radical Absorbance Capacity ») qui indique sa capacité d’absorption des radicaux oxygénés. Il détoxyfie l’organisme de manière puissante. Le Chaga a absorbé toutes les molécules de défense du bouleau parasité.

Le Chaga Nord Américain aurait 50% de plus de nutraceutiques (ingrédients actifs présents à l’état naturel dans un aliment qui procurent un effet bénéfique pour la santé) que le Chaga de Sibérie. On y dénombre aussi des composés actifs antitumoraux et de stimulation de l’immunité et de nombreux phyto-nutriments. Le Chaga que nous vous présentons, provient directement d’Alaska, là où peu d’hommes s’y trouvent et où la radiation et la contamination industrielle n’existent pas encore. Et il est adulte. Le Chaga de moins de 5 ans est faible

Nous vous proposons du Chaga brut appelé « thé » ainsi qu’un extrait. Des produits rares, de qualité extrême et sauvages. Le thé de Chaga délivre une bonne amertume et un léger goût de café moka. Le Chaga Alaskan est plus corsé que celui de Laponie.

Attention ! de nombreuses enseignes vendent maintenant du Chaga d’ici et de là, en morceaux, en poudre pour une tisane ou à ingérer en complément alimentaire. Surtout de Chine, élevé aux hormones dans des fermes de Chaga. Cela ne sert à rien, car notre système digestif n’a pas les enzymes nécessaires pour extraire les principes actifs du bois (chitine). Seules une extraction hydro-alcoolique ou une décoction de 2h à 8h mettent les principes actifs à notre disposition . C’est de la poudre de perlimpinpin. De plus il faut s’assurer du lieu et des procédés de récolte car le Chaga est un chélateur de métaux lourds et des toxines environnementales . Si les arbres sont à proximité d’une zone polluée le Chaga sera pollué. Il devient un poison.

Ces produits sont à la boutique à Paris et sur la boutique en ligne.

Thé de Chaga sauvage d’Alaska: 37€/ 110 gr

Extrait de Chaga sauvage d’Alaska: 39€/ 59 ml

Thé de Chaga sauvage de Laponie:26€ /80 gr

Thé de Chaga sauvage de Sibérie: 24€/100 gr

Précaution: Toute fois, il est fortement déconseillé aux personnes souffrant d’hypoglycémie ou de diabète de type 1.

 Le magazine de la santé en ligne: Presse Santé a publié ce 29 juin 2017 un article de Marie Desange sur le Chaga: Le Chaga, le champignon champion pour la santé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s