La Croûte du Grand Lièvre ou le Champignon Roi, un cadeau pour l’Humanité

Chaga en AlaskaLe Chaga est le plus puissant antioxydant connu à ce jour. De son petit nom scientifique de chez nous, l’Inonotus Obliquus est utilisé depuis de nombreux siècles par les tribus de l’Arctique. Les Russes l’utilisèrent dès le XVI siècle pour ses propriétés curatives exceptionnelles.

Ils le nommèrent le Chaga, un nom dérivé de celui donné par les natifs de l’ouest Sibérien, les Ostyak. Appelés désormais Khanty. Ces derniers, animistes, n’avaient et n’ont toujours pas de médecine scientifique. Le Chaga est parvenu par empirisme et croyances a devenir un élément médicinal fondamental des premières nations de Sibérie, mais aussi des Indiens Cree des Woodlands du Canada. Les Khanty emploient le Chaga pour guérir et prévenir les maladies en général, mais en particulier pour des problèmes de foie, des problèmes cardiaques, la tuberculose et pour se débarrasser des vers parasites. Tout ceci a été dernièrement confirmé par les scientifiques.Khanty_in_front_of_Chum_near_Lake_Numto L’empirisme est souvent à prendre au sérieux dans le domaine de la médecine traditionnelle des premières nations, pour la simple et première raison que sans lui ils auraient disparu bien longtemps avant l’arrivée des colons alors que les contacts entre des peuples très éloignées étaient déjà fréquents. Les Khanty utilisent aussi le Chaga pour faire de l’eau savonneuse. Il est mis dans l’eau chaude après l’avoir chauffé au rouge. Le tout est mélangé pour obtenir une eau noire aux puissantes propriétés nettoyantes et désinfectantes. Il était par ailleurs fumé ou chiqué, par les Amérindiens ou même les Ainu des Iles Kuri et Sahkhalin.

En Amérique du Nord, une légende Cree attribue l’origine du Chaga à l’être mythologique de la familleNanabozoh des « Filous », les Tricksters, le Wisakechak, associé au Nanabozho des Annishnawbek (Ojibwa), qui apparaît parfois sous la forme d’un grand lièvre. Wisakechak aurait trouvé dans la forêt un morceau de croûte noire, Omik h en Cree, qu’il aurait malencontreusement pris pour de la viande séchée. Il l’aurait collée contre un arbre en attendant qu’un homme s’y méprenne aussi, mais c’est un cadeau qu’il fit à l’humanité. Et quel cadeau!

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Le Chaga est le plus puissant antioxydant connu à ce jour. Il contient 60 fois plus d’antioxydants que la myrtille sauvage. Il est le premier sur l’échelle ORAC (« Oxygen Radical Absorbance Capacity ») qui indique sa capacité d’absorption des radicaux oxygénés. Il détoxyfie l’organisme de manière puissante. Le Chaga a absorbé toutes les molécules de défense du bouleau parasité.

Le Chaga Nord Américain aurait 50% de plus de nutraceutiques (ingrédients actifs présents à l’état naturel dans un aliment qui procurent un effet bénéfique pour la santé) que le Chaga de Sibérie. On y dénombre aussi des composés actifs antitumoraux et de stimulation de l’immunité et de nombreux phyto-nutriments. Le Chaga que nous vous présentons, provient directement d’Alaska, là où peu d’hommes s’y trouvent et où la radiation et la contamination industrielle n’existent pas encore. Et il est adulte. Le Chaga de moins de 5 ans est faible

Nous vous proposons du Chaga brut appelé « thé » ainsi qu’un extrait. Des produits rares, de qualité extrême et sauvages. Le thé de Chaga délivre une bonne amertume et un léger goût de café moka. Le Chaga Alaskan est plus corsé que celui de Laponie.

Attention ! de nombreuses enseignes vendent maintenant du Chaga d’ici et de là, en morceaux, en poudre pour une tisane ou à ingérer en complément alimentaire. Surtout de Chine, élevé aux hormones dans des fermes de Chaga. Cela ne sert à rien, car notre système digestif n’a pas les enzymes nécessaires pour extraire les principes actifs du bois (chitine). Seules une extraction hydro-alcoolique ou une décoction de 2h à 8h mettent les principes actifs à notre disposition . C’est de la poudre de perlimpinpin. De plus il faut s’assurer du lieu et des procédés de récolte car le Chaga est un chélateur de métaux lourds et des toxines environnementales . Si les arbres sont à proximité d’une zone polluée le Chaga sera pollué. Il devient un poison.

Ces produits sont à la boutique à Paris et sur la boutique en ligne.

Thé de Chaga sauvage d’Alaska: 37€/ 110 gr

Extrait de Chaga sauvage d’Alaska: 39€/ 59 ml

Thé de Chaga sauvage de Laponie:26€ /80 gr

Thé de Chaga sauvage de Sibérie: 24€/100 gr

Précaution: Toute fois, il est fortement déconseillé aux personnes souffrant d’hypoglycémie ou de diabète de type 1.

 Le magazine de la santé en ligne: Presse Santé a publié ce 29 juin 2017 un article de Marie Desange sur le Chaga: Le Chaga, le champignon champion pour la santé.

Le couteau Ulu des Eskimos pour découper, émincer et hacher sans effort

Humeur du moment

La boutique en ligne

 

Les Ulus sont à nouveau disponibles.

Ce couteau, cet outil ancestral, appelé Ulu, prononcez « oulou », est directement inspiré de la forme naturelle de la pierre taillée, le premier matériau tranchant de l’Homme. Sa forme permet des gestes, une force et une précision impossibles avec la lame de couteau que nous connaissons. Le Ulu a des avantages certains pour la cuisine. couteau ulu eskimoSa lame au fil de hacheEnfant eskimo utilisant un Ulu est d’une efficacité redoutable. Malgré l’introduction de la lame droite par les blancs, les Eskimos continuent à travailler avec le Ulu. La précision de coupe est sans conteste plus importante qu’avec un couteau classique, et la force de coupe bien plus importante aussi. La force s’exerce directement en poussée sur les aliments et non désaxée ou en bout de course d’une lame droite aussi bien affûtée soit-elle.

En Amérique du Nord, les cuisiniers utilisent beaucoup le Ulu pour hacher les noix, les légumes, pour découper le fromage, trancher la viande et fileter le poisson.

Les couteaux Ulu que nous vous proposons sont fabriqués en Alaska, à Anchorage. Leur acier est inoxydable et les manches sont en bouleau alaskan ou en noisetier d’Amérique. Nous proposons aussi un kit de coupe complet en bouleau et noisetier avec une planche concave à la taille du Ulu, ce qui optimise largement l’efficacité du couteau ainsi que la stabilité des aliments.

Vous pourrez trouver dans notre galerie les kits de cuisine (79€) ou le Ulu simple en bois de bouleau ou en noisetier d’Amérique avec son socle (45€).

Le thé des rêves lucides…un voyage inattendu à la lumière de la Baie-bougie

Le Thé des Rêves Lucides est une tisane composée essentiellement de feuilles de Myrice, Sweet Gale (douce bourrasque), Baie-Bougie ou encore Tehgoo chez les indiens Dénés, qui ne doit pas être confondue avec une proche parente de l’ouest du Canada, cueillies le long des rivières des contrées sauvages algonquiennes. Cette tisane, au goût léger et savoureux, accroît la mémoire des rêves.

Thé amérindien tisane amérindienne, tisane canadienne

Un peu d’Histoire:

Les Vikings utilisaient aussi cette plante pour régler les problèmes de mémoire ainsi que les états dépressifs. La Myrice a été utilisée comme épice dans la bière et l’hydromel depuis plus de de 1000 ans. Dans la tombe de Egtvedgirl, au début de l’Age de Bronze et dans une fosse à l’île de Lolland de Roman de l’Age du Fer ont été trouvés respectivement un seau en écorce de bouleau et deux récipients en bronze  avec les restes séchés d’un vin de fruits fermentés, de la Myrice et du miel. Des découvertes similaires ont été faites dans le Jutland du Nord. MyriceLe Jutland est la péninsule formant la partie continentale du Danemark. La première apparition de la Myrice comme épice de bière dans les écrits d’ Hildegarde de Bingen  date du début XIIIe siècle. En 1600, on la retrouve mélangée à la bière d’absinthe et de houblon pour rendre la bière plus amère, plus forte et plus enivrante. Mais plus encore, la Myrice était prisée ou mâchée et procurait un plaisir certain. Des feuilles de Myrice étaient aussi ajoutées à la paille des couches pour empêcher les puces de s’y installer. Elle protégeait aussi le bétail des mouches et autres insectes. Elle servait aussi à confectionner des bougies avec son huile.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Et la légende nordique dit que pour éviter les propriétés hallucinogènes de la Myrice, il faut qu’elle soit cueillie lors de la pleine lune par des sorcières nues…Loin à l’ouest, sur la côte du Pacifique certains peuples amérindiens appelaient cette plante l’Arbuste du Sasquache, car ils pensaient que le Big Foot l’utilisait régulièrement.

Quant aux pratiques médicinales, les Amérindiens de l’Arctique l’utilisent pour guérir la tuberculose ou comme un diurétique chez les Bella Bella de la Colombie Britannique.

Dégustez-là avant d’aller au lit pour mieux retenir vos rêves, ou pour mieux les vivre. Cette tisane n’est pas un sédatif, mais procure un effet relaxant quasi immédiat. Appréciée des enfants. Cette tisane est déconseillée les trois premiers mois à fortes doses aux femmes enceintes au même titre que la papaye et la noix de muscade, car ce sont des plantes qui ont des effets abortifs notoires. Déconseillé aux enfants de moins de 12 ans.

Le Kinnikinnick, un mélange à fumer détoxifiant

Le Kinnikinnick a toujours été l’alternative du tabac en Amérique du Nord. Même les chasseurs et trappeurs européens employèrent ce nom d’origine algonquine qui dérive de l’ojibwa « giniginige », pour nommer n’importe quel mélange d’herbes à fumer.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Ce mélange (28g) doit être fumé lentement avec de longues respirations pour obtenir le maximum d’effets bénéfiques. Il faut fumer à l’amérindienne, en prenant le temps.

kinnikinnick melange a fumer cree

Le Kinnikinnick que nous vous proposons a été confectionné sur le territoire iroquois (Haudenosaunee) en Ontario, avec des plantes sauvages cueillies dans le territoire des Crees.

Le Raisin-d’ours, la busserole, est la plante la plus commune des Kinnikinnick. Très apprécié des ours comme son nom le suggère, ses propriétés médicinales lui confère un usage important chez les Amérindiens pour réduire les troubles des reins, contre l’obésité, contre les calculs urinaires, la cystite et les maladies vénériennes.

Le Saule Rouge (Red Willow) est un arbuste originaire d’Amérique du Nord que l’on trouve de l’Alaska à Terre-Neuve. Les Amérindiens l’utilisent régulièrement, quotidiennement. Il fait partie de la famille des saules, une grande famille de plus de quatre cents variétés. Celui-ci est le Cornus stolonifera le fameux Nespihqamq des indiens Passamaquoddy. Son nom veut tout dire: « à utiliser avec d’autres ». C’est une plante connue de très nombreux peuples amérindiens. Et sa force médicinale est importante. Les Amérindiens fument le saule rouge pour nettoyer le corps et le sang. Ils boivent aussi des infusions même si ils considèrent que c’est moins efficace. Le paradoxe avec le saule rouge fumé est qu’il serait bon pour l’asthme et les problèmes respiratoires. Il réduit les maux de têtes, fait disparaître la nausée et a un effet relaxant sympathique. Il se peut, selon les métabolismes, que le saule rouge provoque une hyper-stimulation.

Une petite citation à son propos:

“I will first make an offering and send a voice to the Spirit of the World, that it may help me to be true. See, I fill this sacred pipe with the bark of the red willow.”Black Elk
Black Elk, Lakota Sioux

Le Sumac (Red Sumac) scientifiquement appelé Rhus Glabra, est un arbuste originaire d’Amérique du Nord. il a été largement utilisé par les Amérindiens comme nourriture et comme médecine. Une infusion de l’écorce ou des racines est utilisée comme un antiseptique, astringent, diurétique. Pour le traitement des rhumes , de la diarrhée , et de la fièvre , pour augmenter le débit de lait maternel, les maux de bouche et de la gorge, et l’inflammation de la vessie. Une infusion des feuilles est utilisée pour l’asthme , la diarrhée et les maux d’estomac. Un cataplasme des ses feuilles et ses des baies est utilisé pour traiter des éruptions cutanées, les brûlures. Les feuilles sont mâchées pour les gencives douloureuses. Les baies sont un remède pour l’énurésie. Le latex laiteux de la plante est utilisé comme un baume sur les plaies. Il a également été trouvé comme étant utiles dans le traitement de l’apparition tardive du diabète , la constipation, douloureux ou difficile menstruation , et peut avoir des applications possibles dans le traitement de la tuberculose et de certains cancers.

L’écorce de Livèche.

La Livèche appartient à la famille des Apiacées, appelées aussi Ombellifères dont le Persil, la Carotte, le Cerfeuil et le Céleri font parti. Cette plante est connue pour réguler le rythme cardiaque, et idéale pour réduire le cholestérol. C’est aussi un diurétique qui aide à soulager la rétention d’eau.

Vous avez compris que ce mélange à fumer est aussi intéressant à prendre en tisane… (10 à 12 minutes d’infusion)

 

 

 

 

La tisane de la Paix…La Menthe du Chat sous la Mélisse…d’Or

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Cette tisane fabriquée dans une région sauvage de l’ Ontario au Canada est une savante combinaison de plantes locales dont les vertus sont connues depuis des siècles par les peuples premiers. Il est important de préciser que cette tisane de plantes est déconseillée aux femmes enceintes. Sa consommation avant de conduire ou d’effectuer des travaux de précision est proscrite.Thé amérindien  tisane amérindienne, tisane canadienne

La Tisane de la Paix, par sa composition, couvre les effets des cinq catégories de médicaments psychotropes :  les antidépresseurs, les tranquillisants  ou anxiolytiques, les somnifères ou les hypnotiques, les neuroleptiques et les régulateurs de l’humeur.

La Verveine Bleue, une panacée, celle des Dieux de l’Olympe, mais aussi, plus bas, celle des tribus Dakota, qu’elles nomment tout simplement : Médecine.  La Verveine Bleue peut stimuler les contractions utérines. Sédatif puissant, elle est utilisée par les Indiens  Delaware comme fébrifugeVerveine Bleue, Ottawa County ou par les Iroquois pour ses qualités vermifuges. Alors que les Omaha s’enivraient de sa tisane.

Comme la Verveine Bleue, la Mélisse est connue de tous et fait aussi partie de cette grande et généreuse famille des Menthes. La Mélisse, très efficace contre la mélancolie et la dépression, est toujours un élément actif dans la fabrication de l’Absinthe. Les Indiens Cherokee l’utilisent pour faire disparaître la migraine et combattre la fBergamotte rouge tisane de la paixièvre. Alors qu’en Californie, les Costanoan règlent avec la Mélisse les problèmes de digestion et la colique.

Une autre Mélisse, la Mélisse d’Or ou Oswego Tea, mais aussi la Bergamote Rouge est un puissant sédatif, excellent pour le système cardiovasculaire.Elle a cependant un effet abortif notoire, tout comme la Scutellaire. Encore une Menthe. Puissant sédatif anti-inflammatoire qui est réputé contre l’hystérie et l’épilepsie.

Dans cette tisane on y trouve aussi la Menthe du Chat, la Cataire, que les Cherokee utilisent pour calmer les hystériques. Chez les Delaware aussi. Utilisée par les Iroquois pour ses propriétés analgésiques et vermifuges.

La Valériane, quant à elle, est réputée pour favoriser le sommeil et réduire un état d’anxiété.  Renforcée par la Paille d’Avoine elle-même combinée à la Camomille pour son effet très relaxant, ces herbes favorisent un effet sédatif qui soulage la tension, diminuent le stress et soulagent l’irritabilité nerveuse commune.

Et ce n’est pas tout. Si vous échappez à ce mélange savant et ancestral,  vous n’échapperez pas au Houblon que les Indiens Shinnecock, Delaware, Cherokee, Navajo et les Ojibwa utilisent traditionnellement comme sédatif ou bien comme antalgfolk-medicine-delaware-algonkian-indiansique buccal chez les Mohicans…disparus quant à eux. Ni à l’Agripaume myorelaxant (détente des muscles) et somnifère…utilisée par les Iroquois pour stimuler la menstruation.

La dernière plante de ce complexe est le Millepertuis Perforé, dont les effets antidépresseur et son efficacité contre les troubles obsessionnels compulsifs sont bien connus. Une plante qui ne doit pas être consommée par les personnes souffrant de troubles bipolaires.

Il doit être noté que le Millepertuis ne convient pas avec l’activité de quelques médicaments : Carbamazépine, les médicaments anti-rejet à base de  Cyclosporine, ceux à base de Irinotécan chlorhydrate (traitement du cancer colorectal) et de Simvastatine (traitement du diabète à haut risque cardiovasculaire), ainsi que la Digoxine (traitement de l’insuffisance cardiaque).

Il est préférable de pointer ces interactions  avec les molécules  sus-citées.

En résumé, cette Tisane est une solution douce, sans dépendance et sans effets secondaires des molécules de synthèse…vous pouvez y aller…les yeux fermés.

L’art d’enseignement des Indiens Iroquois – I – Masques de guérison

False Face 1970 Quasiment tous les peuples premiers ont orné leurs ustensiles de figures magiques ou simplement décoratives. Tous ont aussi inventé un langage physique, solide, par l’abstraction artistique ou la figuration de ce qui fait une société des Hommes, ses croyances, ses pratiques et ses connaissances. Les Iroquois, situés aujourd’hui dans la région des Grands Lacs,aussi nommés le Peuple Réel et le Peuple-Qui-Construit,  a parmi les nombreuses représentations traditionnelles, conservé la pratique sacrée de la sculpture des masques de guérison de la Compagnie des Faux-Visages. Cette compagnie de médecine iroquoise est secrète. Personne ne sait qui en fait partie. Les hommes concernés sont appelés par des messages oniriques précis afin d’oeuvrer à la guérison des hommes de ses maux les plus terribles ou mettre un terme à une épiphytie (épidémie qui affecte les plantes). La Compagnie des Faux Visages, dont est le patron Genonsgwa, le géant du Peuple à la Peau de Pierre, est présent depuis des siècles dans la société iroquoise. Elle fait partie de la tradition qui guide les jeunes générations vers la connaissance ancestrale et permettre ainsi la transmission des rites et coutumes de ce peuple si important pour le monde entier et pourtant si méconnu.

Admirons ici ces « esprits » sculptés aux responsabilités sociales et spirituelles fondamentales qui arpentent par ici ou par là les territoires, à la recherche du plaignant, du souffrant, pour faire fuir la maladie ou la folie.

Des présents pas comme les autres

Nous vous souhaitons une heureuse année 2015

Nous vous proposons des combinaisons de produits exceptionnels.

Noel Delicatessen

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Le panier Lapon

Panier Lapon

Un vin chaud Lapon, sans alcool,  à la myrtille et à la vanille

Une confiture de plaquebière

– Un thé à la canneberge de la Toundra et à la myrtille

– Un chutney de myrtille sauvage

– Un miel à la camarine noire

Le panier Alaskan

Panier Alaskan

– Un sirop de bouleau sauvage

– Une sauce de canneberge au sirop de bouleau

– Une moutarde alaskane au sirop de bouleau

– Une confiture de canneberge de la toundra

– Une pâte de caramel de sirop de bouleau

Le panier Amérindien

Panier Amérindien

-5 tisanes médicinales au choix

Le panier Australien

Panier Aborigène

– Un Dukkah des Aborigènes

– Un café à la noix de macadamia et à la fève de cacao torréfiée

– Un Mountain Pepper de Tasmanie

– Une gelée de Citron Caviar

– Une Tomate du Bush

Le panier Canadien

Panier Canadien

– Une émulsion vinaigrée au sapin baumier, à la canneberge et à la framboise

– Une Gelée de piment à la marguerite sauvage

– Une Gelée de cèdre sauvage

– Des Champignons Crabe

– Des Herbes Salées du Bas du Fleuve

Le panier de Luxe (Plus que 1 exemplaire)

Panier de Luxe

– Le Saumon Rouge sauvage dans sa boite en cèdre rouge décorée par l’artiste Haida Don Yeoman

– La cuvée réserve 2014 de sirop de bouleau. Première sève. Extrêmement rare

– Un miel de bruyère lapon

– Une confiture de framboise du cercle polaire

– Un Puukko finlandais (couteau Lapon) en bouleau madré et acier carbone forgé par Matti Koski.

1509651_10154965224660311_7464154703654574906_n

Le Champignon Crabe du Canada

Champignons crabe ou champignons homard

 

La boutique en ligne

La boutique en ligne

 

 

 

La Russule Orangée sauvage du Canada    (Le Champignon Homard ou Crabe) 

Retrouvez deux recettes pour cuisiner les Russules Orangées, variété de russules originaire d’Amérique du Nord. Ce champignon présente une chair similaire à celle du homard ou du crabe. Très charnue, la Russule Orangée a un goût forestier délicatement et naturellement parfumé au fruit de mer. La russule elle-même est un champignon insipide, c’est en fait le second champignon,Russule a pied court un parasite,  le hypomyces lactifluorum qui transforme d’un manteau orangé la russule blanche et sans goût en un aliment intéressant et spectaculaire.russule orangee hypomyce lactifluorum

Poêlée de russules orangées à la crème

Ingrédients pour deux personnes :

1 sachet de 25 gr de russules orangées

150 gr de riz ou de pâtes (225 gr après cuisson/personne)

1 oignon / 50 gr de bacon

5 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse / Huile de Ryps

Sel, poivre ou épices Inuites aux algues du Nunavik

Dans une grande poêle, faire revenir l’oignon émincé dans un filet d’huile pendant deux minutes. Incorporer les Russules Orangées égouttées (après 30 minutes d’immersion dans l’eau chaude) et laisser mijoter cinq minutes. Pendant ce temps, couper quelques lanières de bacon et ajoutez-les à la préparation. Laisser cuire deux minutes environ. Saler peu, poivrer ou épicer puis verser la crème fraîche pour lier le tout, et remuer jusqu’à ce que l’ensemble réduise un peu.

Servir aussitôt en accompagnement du riz ou des pâtes.

Velouté de russule orangée

Ingrédients pour deux personnes :

1 sachet de russules orangées

1 oignon, Huile d’olive, 1 branche de céleri,1 blanc de poireau

1 feuille de laurier, du romarin, 1 litre de bouillon de volaille ,1 petit bol de crème fraîche,

1 œuf, sel, poivre

Faire revenir deux sachets de Russules Orangées réhydratées coupées en petits morceaux dans un peu d’huile pendant quinze minutes. Mélanger souvent. Hacher finement un oignon, une branche de céleri et un blanc de poireau. Ajouter les légumes aux champignons ainsi que du sel, une feuille de laurier et du romarin. Laisser cuire encore quinze minutes à feu doux. Ajouter un litre de bouillon de volaille, porter à ébullition puis laisser mijoter quarante-cinq minutes. Mixer consciencieusement le tout. Avant de servir, ajouter un petit bol de crème fraîche épaisse mélangée avec un jaune d’œuf battu.

 

Pur jus de myrtilles sauvages de Nouvelle-Ecosse

La boutique en ligne

La boutique en ligne

OUVERTURE LE 11 NOVEMBRE / 11h-19h

Voici pourquoi nous avons voyagé jusqu’à Amsterdam pour rencontrer un membre de la famille Van Dijk et vous rapporter du pur jus de myrtilles sauvages de Nouvelle-Ecosse:Pur jus de myrtilles sauvages de Nouvelle Ecosse

A l’image des Hollandais dans l’histoire de l’Amérique du Nord, le fils d’une famille de fermiers, qui compte quatre autres frères et quatre soeurs, taille sa route vers les territoires sauvages du Canada au lendemain de la seconde guerre mondiale. Monsieur Van Dijk se retrouve en Nouvelle-Ecosse, une des quatre provinces fondatrices du Canada actuel, à l’extrême est du Canada, là où à peine 600 000 personnes y résidaient à son arrivée. Cette contrée sauvage était le territoire des Indiens Micmac. Ils ne sont plus qu’une poignée de milliers à ce jour en Nouvelle Ecosse.

Monsieur Van Dijk a donné son nom, simplifié par la prononciation locale, à cette marque de jus de myrtilles sauvages plus qu’exceptionnelle. Nous pouvons affirmer qu’il est peut être le meilleur que l’on peut trouver sur cette magnifique planète. Ce jus à reçu le prix mondial de l’innovation en 2005, le Pur jus de myrtilles sauvages« World Juice Innovation Award » remis par le très sérieux World Congress of Food Science & Technology. Le procédé d’extraction, sans compter, l’extrême pureté de l’environnement et la qualité supérieure des baies, classée Grade A,  conserve toutes les propriétés du fruit. Le Canada procède à des contrôles très pointus sur les bleuets. Monsieur Van Dijk a longtemps travaillé avec des scientifiques, universitaires, pour arriver à ce résultat unique au monde de pureté, de qualité et de goût. Ces mêmes scientifiques ont intégré la compagnie tellement les résultats de leurs recherches ont porté leurs fruits.

La cueillette se fait chaque année en août et en famille.Cueillette des myrtilles sauvages de Nouvelle Ecosse

Cette baie, communément appelée le bleuet sauvage chez nos cousins d’Amériques, Acadiens et Québécois, est reconnue comme le fruit contenant le plus d’antioxydants et sa très faible teneur en sucre permet aux diabétiques d’en consommer régulièrement. Un verre de ce jus est conseillé chaque matin.

La myrtille sauvage est gorgée d’anthocyanosides (du grec anthos « fleur » et kuanos « bleu sombre ») qui donnent cette couleur bleu intense et ont des propriétés antioxydantes avérées.

Une tasse de myrtille sauvage contient 13000 ORAC*, alors qu’une tasse de myrtilles cultivées contient 9000 ORAC. La différence est très importante. Bio ou pas, la myrtille cultivée est loin de l’efficacité des myrtilles sauvages.

*ORAC: Oxygen Radical Absorbance Capacity: capacité d’absorption des radicaux oxygénés.

La myrtille bleue sauvage est aussi antiseptique et favorise la bonne circulation du sang, qui parcourt  les 100 000 kilomètres de vaisseaux capillaires du corps humain. Mais le plus important bienfait de la myrtille bleue sauvage est la régénérescence du pourpre rétinien, présent dans les bâtonnets, les cellules photosensibles de l’œil. Les cellules en bâtonnets permettent la vision scotopique, c’est à dire nocturne ou à faible luminosité. Elles sont aussi dédiées à la détection des mouvements.

La Menthe de l’Oiseau Mouche contre le rhume et la toux

Le Mélange du Domaine nommé ainsi en référence aux pionniers qui ont utilisé ces herbes et ces fleurs d’été pour lutter contre le rhume, la fièvre, les infections ORL  et la grippe. C’est un savoureux breuvage à base d’Anis hysope, de Trèfle rouge, et de feuilles de Framboisier rouge, délicieux et apaisant, à l’image d’un grand thé glacé.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

L’Anis hysope est l’Agastache foeniculum ou la Menthe de l’Oiseau Mouche: Cette plante mellifère de la famille de la Menthe est originaire de l’Alberta. Elle a été introduite tardivement sur le vieux continent pour décorer les jardins. Les Cheyennes l’utilisent depuis toujours pour lutter contre la fièvre, la toux, les rhumes, les infections respiratoires et les problèmes digestifs. Les Cree et les Chippewa ont aussi introduit cette plante aux bienfaits notoires dans leur pharmacopée.Oiseau Mouche sur Anis Hysope De ses feuilles est aussi extraite une molécule anticancéreuse. La combinaison est pertinente avec le Trèfle rouge qui soulage la toux et les Feuilles de Framboisier qui apaisent les maux de gorge et aide à combattre la gingivite, la pharyngite, la laryngite et les névralgies dentaires.

Les plantes de cette tisane sont cueillies le long des berges des rivières de l’Ontario. C’est un produit biologique.

1 sachet pour 50 cl. Infusion de 10 minutes. Très bon avec un miel toutes fleurs. Excellent avec du miel à la camarine noire.