Le thé des rêves lucides…un voyage inattendu à la lumière de la Baie-bougie

Le Thé des Rêves Lucides est une tisane composée essentiellement de feuilles de Myrice, Sweet Gale (douce bourrasque), Baie-Bougie ou encore Tehgoo chez les indiens Dénés, qui ne doit pas être confondue avec une proche parente de l’ouest du Canada, cueillies le long des rivières des contrées sauvages algonquiennes. Cette tisane, au goût léger et savoureux, accroît la mémoire des rêves.

Thé amérindien tisane amérindienne, tisane canadienne

Un peu d’Histoire:

Les Vikings utilisaient aussi cette plante pour régler les problèmes de mémoire ainsi que les états dépressifs. La Myrice a été utilisée comme épice dans la bière et l’hydromel depuis plus de de 1000 ans. Dans la tombe de Egtvedgirl, au début de l’Age de Bronze et dans une fosse à l’île de Lolland de Roman de l’Age du Fer ont été trouvés respectivement un seau en écorce de bouleau et deux récipients en bronze  avec les restes séchés d’un vin de fruits fermentés, de la Myrice et du miel. Des découvertes similaires ont été faites dans le Jutland du Nord. MyriceLe Jutland est la péninsule formant la partie continentale du Danemark. La première apparition de la Myrice comme épice de bière dans les écrits d’ Hildegarde de Bingen  date du début XIIIe siècle. En 1600, on la retrouve mélangée à la bière d’absinthe et de houblon pour rendre la bière plus amère, plus forte et plus enivrante. Mais plus encore, la Myrice était prisée ou mâchée et procurait un plaisir certain. Des feuilles de Myrice étaient aussi ajoutées à la paille des couches pour empêcher les puces de s’y installer. Elle protégeait aussi le bétail des mouches et autres insectes. Elle servait aussi à confectionner des bougies avec son huile.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Et la légende nordique dit que pour éviter les propriétés hallucinogènes de la Myrice, il faut qu’elle soit cueillie lors de la pleine lune par des sorcières nues…Loin à l’ouest, sur la côte du Pacifique certains peuples amérindiens appelaient cette plante l’Arbuste du Sasquache, car ils pensaient que le Big Foot l’utilisait régulièrement.

Quant aux pratiques médicinales, les Amérindiens de l’Arctique l’utilisent pour guérir la tuberculose ou comme un diurétique chez les Bella Bella de la Colombie Britannique.

Dégustez-là avant d’aller au lit pour mieux retenir vos rêves, ou pour mieux les vivre. Cette tisane n’est pas un sédatif, mais procure un effet relaxant quasi immédiat. Appréciée des enfants. Cette tisane est déconseillée les trois premiers mois à fortes doses aux femmes enceintes au même titre que la papaye et la noix de muscade, car ce sont des plantes qui ont des effets abortifs notoires. Déconseillé aux enfants de moins de 12 ans.

Des présents pas comme les autres

Nous vous souhaitons une heureuse année 2015

Nous vous proposons des combinaisons de produits exceptionnels.

Noel Delicatessen

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Le panier Lapon

Panier Lapon

Un vin chaud Lapon, sans alcool,  à la myrtille et à la vanille

Une confiture de plaquebière

– Un thé à la canneberge de la Toundra et à la myrtille

– Un chutney de myrtille sauvage

– Un miel à la camarine noire

Le panier Alaskan

Panier Alaskan

– Un sirop de bouleau sauvage

– Une sauce de canneberge au sirop de bouleau

– Une moutarde alaskane au sirop de bouleau

– Une confiture de canneberge de la toundra

– Une pâte de caramel de sirop de bouleau

Le panier Amérindien

Panier Amérindien

-5 tisanes médicinales au choix

Le panier Australien

Panier Aborigène

– Un Dukkah des Aborigènes

– Un café à la noix de macadamia et à la fève de cacao torréfiée

– Un Mountain Pepper de Tasmanie

– Une gelée de Citron Caviar

– Une Tomate du Bush

Le panier Canadien

Panier Canadien

– Une émulsion vinaigrée au sapin baumier, à la canneberge et à la framboise

– Une Gelée de piment à la marguerite sauvage

– Une Gelée de cèdre sauvage

– Des Champignons Crabe

– Des Herbes Salées du Bas du Fleuve

Le panier de Luxe (Plus que 1 exemplaire)

Panier de Luxe

– Le Saumon Rouge sauvage dans sa boite en cèdre rouge décorée par l’artiste Haida Don Yeoman

– La cuvée réserve 2014 de sirop de bouleau. Première sève. Extrêmement rare

– Un miel de bruyère lapon

– Une confiture de framboise du cercle polaire

– Un Puukko finlandais (couteau Lapon) en bouleau madré et acier carbone forgé par Matti Koski.

1509651_10154965224660311_7464154703654574906_n

Le saumon rouge sauvage de Colombie Britannique, fumé à la mode haida!

logoboutiqueNativeDelicatessen

La boutique en ligne

Il existe six espèces de saumon océanique au Canada. saumon_227grNotre saumon est issu de deux variétés, vivant dans le Pacifique nord et les principales rivières du canada : le saumon sauvage, chinook Salmon, ou Wild Spring Salmon et le saumon rouge,Wild Sockeye Salmons appelé aussi saumon à dos bleu, ou Sockeye. Ce dernier, qui reste l’une des espèces les plus prisées, tire son nom de la couleur de sa chair, d’un rouge vif prononcé.  Il peut mesurer jusqu’à 84 cm de longueur et peser de 2,3 à 7 kg. Les jeunes restent en eau douce jusqu’à ce qu’ils soient prêts à migrer vers l’océan et ils peuvent alors parcourir des distances allant jusqu’à 1600 km. Leur régime alimentaire se compose principalement de zooplancton.un-grizzly-s-apprete-a-deguster-un-saumon-sockeye-en-alaska-credits-claude-grandpey_47070_w460

Au Canada, l’art de fumer le saumon a été mis au point par les peuples autochtones de la côte nord-ouest, avec pour objectif de stocker suffisamment de poisson pour survivre tout l’hiver. Ces communautés amérindiennes, comme les Haida, Salish et Kwakiutl notamment, avaient un mode de subsistance qui reposait essentiellement sur une économie de pêche, puisque  quatre-vingt dix pourcents de la nourriture consommée était de nature marine. A cette époque, les saumons étaient nettoyés, fumés et entreposés pour la saison froide dans des trous creusés dans le sol, puis entourés d’écorces de bouleau. Aujourd’hui, les normes de sécurité alimentaires ont changé, mais la qualité reste la même. Voyons comment se déroule le processus :

Dans un premier temps, le saumon est légèrement salé, puis repose pendant plusieurs heures au milieu d’un bain de fumée de Hardwood ou Bois franc (érable, bouleau ou tilleul). Durant cette période, le saumon absorbe la saveur délicate de la fumée. C’est ce qu’on appelle : le fumage à froid parce que le saumon n’est pas cuit pendant ce processus. Il est ensuite chauffé dans une poche de feuille d’or afin de détruire les bactéries qui pourraient être présentes. Ce traitement particulier et innovant,  permet au saumon de se conserver à température ambiante, et sous n’importe quel climat,  jusqu’à ce qu’il soit ouvert. Il n’a pas besoin d’être réfrigéré, sauf après consommation.

La note Bien-être:

Pour rappel, le saumon est une excellente source d’oméga-3, d’acides gras et de vitamine D. Les Oméga-3 et les acides gras sont de type polyinsaturé et sont indispensables à la santé humaine. Ces graisses peuvent abaisser le taux de mauvais cholestérol (LDL cholestérol), aider à prévenir la coagulation du sang et les risques cardiaques. Ils peuvent aussi favoriser la diminution des triglycérides, de la pression artérielle, et contribuer à réduire le risque de maladies chroniques comme le cancer et l’arthrite, et jouer un rôle crucial dans le fonctionnement du cerveau, ainsi que la croissance et le développement normal. Le saumon est également une excellente source de vitamine D – qui peut participer à prévenir l’ostéoporose, certains cancers, les maladies cardio-vasculaires, la sclérose en plaques, et à protéger du diabète de type 1.

La note artistique:

C’est Don Yeomans, un artiste Haida, qui a créé, Don Yeomans, un artiste majeurau début des années 1990, le dessin que l’on peut observer sur les coffrets en bois de cèdre et les divers emballages. Il représente deux saumons, mâle et femelle, d’inspiration traditionnelle, tenant leur progéniture entre leurs queues. Don Yeomans a produit plusieurs versions de ce travail, chacun conçu pour s’adapter aux couvercles des différentes boîtes. C’est un artiste de renommée internationale, originaire de la côte nord-ouest de la Colombie-Britannique. Saumon113grNé d’un père Haida du village Masset et d’une mère métisse de Slave Lake, en Alberta, Don Yeomans a été inspiré par le style Haida depuis sa plus tendre enfance. Il a été l’apprenti de sa tante, Freda Diesing, l’une des rares sculpteurs femmes de la côte ouest, et a travaillé ensuite avec un autre artiste Haida,  Robert Davidson, sur la maison longue du Charles Edenshaw Memorial. Il a ensuite complété son enseignement de joailler auprès de Philip Janzé de la nation Gitxsan. Yeomans a également étudié les beaux-arts au Collège Langara, à Vancouver.  Don Yeomans utilise dans ses œuvres de nombreux matériaux : or et argent pour ces bijoux, papier et bois de cèdre pour ses peintures et sculptures. Considéré comme l’un des meilleurs sculpteurs de sa génération, son travail est actuellement exposé au Musée d’Anthropologie de l’Université de la British Columbia, au Musée de la Royal British Columbia, au Musée Canadien des Civilisations, l’aéroport international de Vancouver, au Musée d’Art de Seattle, et dans de nombreuses collections privées du monde entier.

logo de la boutique Native Delicatessen

La boutique en ligne

Livraison gratuite sur Paris à partir de 100€

Echarpes et foulards en soie créés par des artistes amérindiens de la Côte Est du Canada.

Les artistes renommés Ryan Cranmer (Namgis), Ben Houstie (Bella Bella), Paul Windsor (Haisla), Eric Parnell (Haida), Maynard Johnny Jr (Salish), Terry Starr (Tsimshian), Mike Dangeli (Tsimshian) et T.J.Young (Haida), ont créé une série d’écharpes en viscose et foulards de soie imprimés. Les motifs sont étonnants, raffinés, ethniques tout en étant très modernes.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Chaque pièce est une oeuvre portant un nom. Les tissus sont d’excellente qualité.

Photos: Céliende Lebon / Modèle: Marie Popowicz

Autoportrait