La tisane traditionnelle des Aborigènes du Japon

Le thé Ento est une sorte de tisane au goût et au parfum agréable.

C’est un produit unique en dehors du Japon.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Ento désigne en Aïnou l’ Elsholtzia ciliata  de la famille des lamiacées. Cette plante est considérée comme favorisant la transpiration et est efficace contre les problèmes urinaires, la fièvre, le rhume ou encore « la gueule de bois ». Depuis une période reculée, les Aïnous consomment cette plante entière sous forme d’infusion ou dans le gruau de riz.

Thé Ento des Aïnous.

Préparation : Faire bouillir un sachet de thé Ento dans 0,5 L ou 1 L d’eau pendant 10 minutes. La préparation peut se boire chaude ou froide. Laisser le sachet infuser pour plus de goût.

Boite de 10 sachets.

 Voici donc encore un peuple qui n’échappe pas au concept de colonisation.  Le peuple Aïnou,  les Humains, est considéré comme le peuple premier du Japon.  Il est arrivé au moins mille ans avant le peuple de Wa qui constitue la majorité de la population japonaise actuelle. Le Parlement japonais a reconnu depuis peu l’existence du peuple indigène aïnou. La résolution, votée à l’unanimité par les élus des partis au pouvoir et de l’opposition, affirme pour la première fois que les Aïnous « sont un peuple indigène avec sa propre langue, religion et culture ». Il aura fallu quelques siècles.Mais les descendants d’Aïnous cachent encore leur origine par crainte de discrimination.ainou contemporain

Ce peuple aurait des origines communes avec les peuples de Mongolie et de Sibérie. Des scientifiques avancent qu’ils descendent d’un groupe ethnique préhistorique qui aurait aussi engendré les aborigènes d’Australie. Une hypothèse renforcée par les analyses génétiques. Ils sont animistes. Ils vénèrent les esprits vivant dans les plantes et les animaux, avec un attachement tout particulier pour les ours.

Jusqu’au début  8ème siècle après JC, les Aïnous étaient en bonne entente avec les Japonais.  Depuis la XIIIème siècle, les Aïnous n’auraient gagné aucune guerre contre les Japonais. Retranchés sur l’Ile d’Hokkaïdo et finalement sous le joug du Shogun. La période Edo (1603-1868), c’est-à-dire la période du Shôgunat a été la plus répressive pour les Aïnous, qui subirent de plein fouet la codification de la vie sociale. Les Aïnous sont employés dans les pêcheries dans des conditions proches de l’esclavage.

Ils ont été acculés au cours des siècles au nord de l’archipel, à Hokkaido et dans les 04îles aujourd’hui russes des Kouriles et de Sakhaline. Au Japon les Aïnous ont été contraints de renoncer à leurs terres, à leur langue et mode de vie par la « loi sur les anciens aborigènes de Hokkaido » adoptée en 1899 à Tokyo. Loi aujourd’hui abrogée.

Du côté russe, les choses n’étaient pas non plus très glorieuses. Les Aïnous ont été battus à maintes reprises par les troupes des tsars et ils furent convertis de force à l’orthodoxie. A partir de 1945, ils ont rejoint le Japon en masse.

Ce qui est surprenant est que la culture Aïnou ne nous est pas inconnue. Les dessins animés comme Le Voyage de Chihiro ou Princesse Mononoke, succès planétaires sont essentiellement inspirés des traditions et légendes du peuple Aïnou. Et  leur tissage, exceptionnel, relève quelques similitudes avec le tissage des amérindiens de la côte nord ouest.

Le Binchotan Kishu du Japon ressource votre eau

Qui aurait pu le croire? Les filtres au charbon actif et sels d’argent Brita (que l’on retrouve dans l’eau) ne sont pas si efficaces et inoffensifs que cela…

« L’association que Choisir nous alerte que « là (chez les particuliers) c’est la catastrophe » et affirme que « l’analyse de l’eau filtrée par ces carafes (Brita) chez une trentaine de familles donne des résultats pires que l’eau du robinet avant filtration ». Le plomb, les nitrates, le calcaire, les pesticides, les micro-organismes, le relargage d’argent, sont tous retrouvés dans de plus grandes proportions. « Au final les résultats sont désastreux pour l’eau filtrée » conclue Que Choisir.

Nous avons cherché chez les Amérindiens un système de filtrage naturel de l’eau. Mais rien de pratique et de facile à mettre en oeuvre n’existe. Mais chez les Japonais, nous avons appris qu’une tradition millénaire offrait un merveilleux outil de filtrage, naturel, inoffensif, compostable, bon pour le jardin, pour les animaux domestiques, efficace contre les odeurs (des chaussures, du frigo, des toilettes) un filtre à air naturel aussi bien qu’un filtre à eau d’une efficacité étonnante.

En vente à la boutique.

binchotan-hiro-grauer

Hiro d’Osaka, exportateur des véritables Binchotan avec Alexandre Wolf Grauer.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Binchotan de Wakayama

Notre Binchotan est fabriqué à Wakayama sur l’île de Honshū à partir de branche de chêne vert du Japon l’Ubamegashi, une espèce de chêne que l’on ne trouve qu’en Corée, en Chine ou au Japon. Il est chauffé à faible température pendant plus de quinze jours puis à 1000 degrés pendant une période moyenne de 24 heures dans des fours traditionnels. Avant d’être refroidi sur un lit de cendres blanches.

C’est un Binchotan de Grade A-. Le Binchotan de Grade A+ est interdit d’exportation du Japon et est fabriqué dans une région du Japon. Personne ne peut avoir l’autorisation de l’exporter du Japon car c’est un Trésor National.

Alors quoi de plus beau que de transformer avec un charbon de bois son eau du robinet en eau de source en 12 heures environ. En 5 minutes déjà le Binchotan de Kishu de petite taille enlève 42% du chlore dans un litre d’eau, alors qu’il faut une heure à l’air libre dans une bassine pour qu’il s’évapore de lui-même.Binchotan charbon actif native delicatessen

Le Binchotan Kishu est constitué de 97% de pur carbone. Il *adsorbe les toxines, le plomb, le mercure, le cadmium, le cuivre et le chlore. Et il libère dans l’eau le calcium,  le potassium et le magnésium qui le compose,  pendant un mois.

Par ailleurs il est affirmé que les résidus de pesticides, herbicides et antibiotiques sont aussi adsorbés.

Mais au-delà de ça, il est préférable d’utiliser le Binchotan dans une bouteille en verre.

In dangersalimentaires.com:

« L’eau en bouteille plastique contient deux fois plus d’hormones que l’eau du robinet

Selon une étude menée par deux chercheurs allemands, publiée dans la revue Environmental Science and Pollution Research, le plastique libère dans l’eau des hormones (mâles ou femelles) que l’on appelle perturbateurs endocriniens. Ces hormones, même à de très faibles doses, seraient susceptibles de perturber les fonctions reproductrices de l’homme. L’étude s’est faite sur 20 emballages d’eaux minérales en Allemagne qui contiennent tous du PET (Polyéthylène Téréphthalate) et sur de l’eau dans des contenants en verre afin de pouvoir effectuer une comparaison. « Dans douze d’entre elles, les chercheurs ont noté dans l’eau des bouteilles en plastiques une activité hormonale deux fois plus élevée » . Cette révélation a immédiatement fait bondir les industriels du plastique qui précisent que l’étude ne permets pas de conclure à un risque pour la santé. »

Pourquoi continuer à donner cela à vos enfants? Pourquoi continuer à boire toutes ces hormones qui auront un effet certain sur votre métabolisme à moyen ou à long terme. Alors que l’eau du robinet, très surveillée, promet une très grande qualité grâce à des inventions millénaires comme le Binchotan Kishu et 300 fois moins chère que n’importe quelle eau mise en bouteille plastique PET. Sans compter l’économie monumentale de pollution.

Données techniques:

[Attention les autres charbons actifs vendus en France sont fabriqués à Taiwan ou en Chine à partir d’un bois non spécifié dont la provenance est inconnue et dont la teneur en carbone ne serait pas supérieure à 67%.]

Informations: Le « Binchotan » Vietnamien coûte 1400€ la tonne. Soit 14€ le kilo, soit 1,4€ les 100g. Le Binchotan Chinois est encore moins cher à la tonne. Le taux de carbone n’excède pas 65% et Il est cuit à la manière de celui de Wakayama, mais en une poignée de jours seulement. Le bois pousse dans des conditions et avec des engrais inconnus. Le résultat de filtrage est quasi identique, au goût, mais la capacité de filtrage des métaux lourds, pesticides, herbicides, médicaments ne peut en aucun cas être identique.

Chaque Binchotan Kishu permet un filtrage de 4 à 6 mois, peut-être plus, si celui-ci est bien entretenu. Il faut chaque semaine le plonger dans l’eau bouillante pendant 10 minutes et le laisser sécher à l’air libre avant de le réutiliser.

Mais si vous mettez un grand Binchotan dans 1 litre  d’eau alors vous pourrez peut-être l’utiliser plus d’un an…ou bien même plus encore.

binchotan-wakayama-kishu-native-delicatessen

On dit qu’il ionise l’air en ion négatif et qu’il absorbe les ondes électromagnétiques.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Nous proposons 3 tailles de Binchotan japonais:

Petit: Pour filtrer 1 litre toutes les 12h (15,50€)

Normal: Pour filtrer 1,5 litres (22€)

Extra Large: Pour filtrer jusqu’à 16 litres d’un seul coup toutes les 12h (45€)

Nous vendons aussi de jolies bouteilles en verre de 1,5 l et de 70 cl.

Binchotan et bouteille

Au bout de  4 ou 6 mois ou plus…

  • Le mettre dans le frigo pour absorber les odeurs
  • Le concasser et l’ajouter au terreau de vos plantes
  • Le brûler pour faire un bon barbecue

 *En chimie, l’adsorption, à ne pas confondre avec l’absorption, est un phénomène de surface par lequel des atomes ou des molécules de gaz ou de liquides (adsorbats) se fixent sur une surface solide (adsorbant) selon divers processus plus ou moins intenses comme les interactions de Van der Waals ou les interactions dipolaires. (in wikipedia)

Couteau pliant traditionnel japonais du Maître Ikeuchi

Kiridashi fermant nativedelicatessen 3

Ce couteau pliant est un modèle de Kiridashi. C’est un couteau traditionnel qui sert à tout forgé par le maître japonais Ikeuchi. (Made in Japan certifie l’origine) avec la mention To-Roku (Copyright) Mi Ki Hisa.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Il est extrêmement coupant. Il possède un tranchant à une seule émouture, comme certains cutters et a une finition brut de forge.

Kiridashi fermant nativedelicatessen 2

D’ailleurs son rôle originel était le travail du bois et du bambou. Il est de nos jours destiné à de  nombreux usages différents: la coupe générale, la cuisine, le jardinage, le perçage de trous dans du bois tendre, les arts martiaux.

Ce Kiridashi traditionnel possède un système de blocage de la lame. Son manche est en bois Bubinga, le bois de rose africain. Un touché très agréable et une excellente tenue.

Sa lame est exceptionnelle:

Ce modèle de 105 mm est en acier composite trois couches d’acier doux inox et aogami*

ll faut l’utiliser sur une planche de bois ou de plastique. Le rincer et le sécher après utilisation.

Ce couteau sert à trancher et à tailler. Sa lame fait 2mm d’épaisseur, il ne peut donc convenir au travail de force.

Kiridashi fermant nativedelicatessen 1

*L’aogami est l’acier « Blue Paper Steel ». Ao veu dire bleu en japonais.

Il s’oxyde. La lame est très dure, il contient jusqu’à 1,2% de carbone. Le fil est inégalé.

Pour l’affûtage, seule l’émouture doit être travaillée. Le côté plat ne doit pas être aiguisé.

Utilisez une pierre à eau.

55€ – Visible à la boutique – Le couteau est livré préparé: dégraissé, huilé.

Pour l’instant an rupture de stock. Si vous désirez en réserver un envoyez-nous un message.