La Croûte du Grand Lièvre ou le Champignon Roi, un cadeau pour l’Humanité

Chaga en AlaskaLe Chaga est le plus puissant antioxydant connu à ce jour. De son petit nom scientifique de chez nous, l’Inonotus Obliquus est utilisé depuis de nombreux siècles par les tribus de l’Arctique. Les Russes l’utilisèrent dès le XVI siècle pour ses propriétés curatives exceptionnelles.

Ils le nommèrent le Chaga, un nom dérivé de celui donné par les natifs de l’ouest Sibérien, les Ostyak. Appelés désormais Khanty. Ces derniers, animistes, n’avaient et n’ont toujours pas de médecine scientifique. Le Chaga est parvenu par empirisme et croyances a devenir un élément médicinal fondamental des premières nations de Sibérie, mais aussi des Indiens Cree des Woodlands du Canada. Les Khanty emploient le Chaga pour guérir et prévenir les maladies en général, mais en particulier pour des problèmes de foie, des problèmes cardiaques, la tuberculose et pour se débarrasser des vers parasites. Tout ceci a été dernièrement confirmé par les scientifiques.Khanty_in_front_of_Chum_near_Lake_Numto L’empirisme est souvent à prendre au sérieux dans le domaine de la médecine traditionnelle des premières nations, pour la simple et première raison que sans lui ils auraient disparu bien longtemps avant l’arrivée des colons alors que les contacts entre des peuples très éloignées étaient déjà fréquents. Les Khanty utilisent aussi le Chaga pour faire de l’eau savonneuse. Il est mis dans l’eau chaude après l’avoir chauffé au rouge. Le tout est mélangé pour obtenir une eau noire aux puissantes propriétés nettoyantes et désinfectantes. Il était par ailleurs fumé ou chiqué, par les Amérindiens ou même les Ainu des Iles Kuri et Sahkhalin.

En Amérique du Nord, une légende Cree attribue l’origine du Chaga à l’être mythologique de la familleNanabozoh des « Filous », les Tricksters, le Wisakechak, associé au Nanabozho des Annishnawbek (Ojibwa), qui apparaît parfois sous la forme d’un grand lièvre. Wisakechak aurait trouvé dans la forêt un morceau de croûte noire, Omik h en Cree, qu’il aurait malencontreusement pris pour de la viande séchée. Il l’aurait collée contre un arbre en attendant qu’un homme s’y méprenne aussi, mais c’est un cadeau qu’il fit à l’humanité. Et quel cadeau!

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Le Chaga est le plus puissant antioxydant connu à ce jour. Il contient 60 fois plus d’antioxydants que la myrtille sauvage. Il est le premier sur l’échelle ORAC (« Oxygen Radical Absorbance Capacity ») qui indique sa capacité d’absorption des radicaux oxygénés. Il détoxyfie l’organisme de manière puissante. Le Chaga a absorbé toutes les molécules de défense du bouleau parasité.

Le Chaga Nord Américain aurait 50% de plus de nutraceutiques (ingrédients actifs présents à l’état naturel dans un aliment qui procurent un effet bénéfique pour la santé) que le Chaga de Sibérie. On y dénombre aussi des composés actifs antitumoraux et de stimulation de l’immunité et de nombreux phyto-nutriments. Le Chaga que nous vous présentons, provient directement d’Alaska, là où peu d’hommes s’y trouvent et où la radiation et la contamination industrielle n’existent pas encore. Et il est adulte. Le Chaga de moins de 5 ans est faible

Nous vous proposons du Chaga brut appelé « thé » ainsi qu’un extrait. Des produits rares, de qualité extrême et sauvages. Le thé de Chaga délivre une bonne amertume et un léger goût de café moka. Le Chaga Alaskan est plus corsé que celui de Laponie.

Attention ! de nombreuses enseignes vendent maintenant du Chaga d’ici et de là, en morceaux, en poudre pour une tisane ou à ingérer en complément alimentaire. Surtout de Chine, élevé aux hormones dans des fermes de Chaga. Cela ne sert à rien, car notre système digestif n’a pas les enzymes nécessaires pour extraire les principes actifs du bois (chitine). Seules une extraction hydro-alcoolique ou une décoction de 2h à 8h mettent les principes actifs à notre disposition . C’est de la poudre de perlimpinpin. De plus il faut s’assurer du lieu et des procédés de récolte car le Chaga est un chélateur de métaux lourds et des toxines environnementales . Si les arbres sont à proximité d’une zone polluée le Chaga sera pollué. Il devient un poison.

Ces produits sont à la boutique à Paris et sur la boutique en ligne.

Thé de Chaga sauvage d’Alaska: 37€/ 110 gr

Extrait de Chaga sauvage d’Alaska: 39€/ 59 ml

Thé de Chaga sauvage de Laponie:26€ /80 gr

Thé de Chaga sauvage de Sibérie: 24€/100 gr

Précaution: Toute fois, il est fortement déconseillé aux personnes souffrant d’hypoglycémie ou de diabète de type 1.

 Le magazine de la santé en ligne: Presse Santé a publié ce 29 juin 2017 un article de Marie Desange sur le Chaga: Le Chaga, le champignon champion pour la santé.

Le Grand Nord. Territoire du peuple Sami.

Drapeau sami

Drapeau sami

orelie_wolf-grauer_laponie_web

Je porte une coiffe traditionnelle de dignitaire sami. Elle a été confectionnée par Armi après l’étude d’une pièce de musée.

Nous voici de retour des terres froides du nord de la Finlande. La nature y est merveilleuse. Un froid sec vous saisit bien que la terre des Samis soit parsemée de lacs et d’étangs. Une fraîcheur constante sur une neige craquante et délicate. Nos pieds et nos mains se sont maintes fois engourdis pour trouver les responsables de ces objets de qualité et de ces mets sauvages que nous sommes venus chercher.

Les Samis, peu nombreux en Finlande, forment une population éparse de quelques 6500 âmes au-delà du cercle polaire vers Inari et ses terres sauvages. Ils sont essentiellement éleveurs de rennes, cueilleurs, pêcheurs et chasseurs. Le travail du cuir, des bois, de bouleau et de renne et la transformation des baies sauvages de l’Arctique ont été l’objectif principal de notre pérégrination.

PlaquebièrLAPONIE FINLANDAISE LES SAMI NOVEMBRE 2016e ou Ronce des Tourbières, Camarine Noire, Airelle rouge, Canneberge de laLAPONIE FINLANDAISE LES SAMI NOVEMBRE 2016 Toundra, Myrtille sauvage, Angélique officinale sauvage…que des merveilles gustatives cueillies autour des lacs d’eau pure.

Nous logions dans un chalet tout en rondins. Les fragrances des feuilles de baies sauvages des tisanes locales complètent  le parfum du bois qui nous réchauffe en se réduisant dans un poêle traditionnel qui trônait au centre de la pièce principale. -12°C à l’extérieur, c’est le début de l’hiver des Samis. La glace a déjà recouvert tout le réseau routier du cercle polaire et la neige immaculée tapisse l’immensité sylvestre.

Le retour a été difficile. Vous vous en doutez. Mais nous avons rapporté avec nous de bien belles et bonnes choses.

LAPONIE FINLANDAISE LES SAMI NOVEMBRE 2016Armi, Samie de son état, fabrique des bracelets en l’honneur des aurores boréales, des barmi_chamane_ring_webagues chamaniques en bois de renne et des bracelets samis en cuir et bois de renne, ornés d’étain argenté.

Kirsi, finlandaise au Sami Land, passe son temps à concocter des gelées, des filtres d’amour LAPONIE FINLANDAISE LES SAMI NOVEMBRE 2016Sami et des sirops, à base (60%) de baies et d’Angélique officinale sauvages, cueillies tout autour d’un magnifique lac, le Muddus Järvi.

Tomi, lui a une spécialité, le thé de feuilles de myrtillier sauvage. Une merveille et un excellent complément de traitement contre le diabète.tomi_myrtille

Anne, finlandaise au Sami Land, est une virtuose du tissage. Ses châles en pure laine créés aux couleurs des baies sauvages de l’Arctique, sont portés par beaucoup d’habitants de sa région.

Tout ceci est disponible à la boutique à Paris.

Native Delicatessen, 55 rue de la fontaine au roi. 75011 Paris. 14h-19h30 tous les jours sauf dimanche.

Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à m’écrire.

Le sirop d’érable, une invention amérindienne

A découvrir dans l’émission de François Régis Gaudry « Très très bon » sur Paris Première à partir du 13 mars 2016 à 12h00.

Sirop d’érable pur de première qualité des Northwoods du Minnesota. L’ambre boisé des Indiens Chippewa de Red Lake Nation est tout bonnement un must.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Fabrication du sirop d'érables par les Amérindiens en Nouvelle-France (XVIIIe siècle) par Joseph-François Lafitau.

Fabrication du sirop d’érables par les Amérindiens en Nouvelle-France (XVIIIe siècle) par Joseph-François Lafitau.

Le sinzibuckwud est le nom donné par les algonquins qui signifie tiré du bois. Appelé aussi « L’Or Blond du Québec », le sirop d’érable est issu de la sève de l’érable à sucre récoltée au printemps et obtenue après évaporation de l’eau par ébullition. Ce produit haut de gamme pur à 100% sert à napper crêpes, gaufres, céréales, desserts et entre dans la confection de vinaigrettes, marinades, et boissons. Le sirop d’érable est un sucre naturel de la famille des saccharoses. Il peut donc remplacer toutes les autres formes de sucres dans l’alimentation. Il faut 40 litres de sève pour obtenir 1 litre de sirop d’érable.

Les personnes qui exploitent les érables sont appelés des acériculteurs.

Le sirop d’érable est un aliment indispensable de la culture culinaire amérindienne. C’est un édulcorant naturel qui ne contient ni additif et ni colorant.  Issu de la sève de certaines variétés d’érable, il est riche en glucides, et en minéraux essentiels comme le manganèse, le calcium, le potassium, le fer, le zinc, et le magnésium. Il contient 68 % de glucides, dont 80 % sont du sucrose. Les autres sucres retrouvés dans ce produit sont le glucose et le fructose qui sont deux sucres simples ne nécessitant aucune digestion et qui sont facilement assimilables par le système digestif. Le fructose a un pouvoir sucrant supérieur aux autres sucres. D’un point de vue nutritionnel, cet aliment est une excellente source d’énergie. A titre d’exemple, 50 ml de sirop d’érable permettent de combler 3 % des apports nutritionnels recommandés en calcium, en potassium et en fer et 2 % des apports recommandés en magnésium. Ajoutons à cela, qu’il fournit des quantités plus qu’appréciables de manganèse et de zinc. En outre, des données récentes indiquent la présence, dans la sève d’érable, de composés phénoliques et de flavonoïdes. Certains de ces composés sont reconnus pour leur puissant effet antioxydant et antimutagène et également pour leurs propriétés organoleptiques, c’est-à-dire qui agissent sur les organes des sens.

Sirop d erable minnesota

Le sirop d’érable que nous vous proposons est pur et de première qualité. Son goût riche raffiné et puissant, le classifie au sommet des sirops d’érable que nous avons dégustés depuis de nombreuses années. L’arôme de la forêt et la puissance du bois sont présents dans ce sirop fabriqué par les Indiens Chippewa du Minnesota. Red Lake Nation est une entreprise tribale.

Il ne contient pas de conservateur, pas de graisse.

5mg de Sodium pour 60 ml de sirop, 52g de sucre, 6% de calcium et 6% de fer.

Des présents pas comme les autres

Nous vous souhaitons une heureuse année 2015

Nous vous proposons des combinaisons de produits exceptionnels.

Noel Delicatessen

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Le panier Lapon

Panier Lapon

Un vin chaud Lapon, sans alcool,  à la myrtille et à la vanille

Une confiture de plaquebière

– Un thé à la canneberge de la Toundra et à la myrtille

– Un chutney de myrtille sauvage

– Un miel à la camarine noire

Le panier Alaskan

Panier Alaskan

– Un sirop de bouleau sauvage

– Une sauce de canneberge au sirop de bouleau

– Une moutarde alaskane au sirop de bouleau

– Une confiture de canneberge de la toundra

– Une pâte de caramel de sirop de bouleau

Le panier Amérindien

Panier Amérindien

-5 tisanes médicinales au choix

Le panier Australien

Panier Aborigène

– Un Dukkah des Aborigènes

– Un café à la noix de macadamia et à la fève de cacao torréfiée

– Un Mountain Pepper de Tasmanie

– Une gelée de Citron Caviar

– Une Tomate du Bush

Le panier Canadien

Panier Canadien

– Une émulsion vinaigrée au sapin baumier, à la canneberge et à la framboise

– Une Gelée de piment à la marguerite sauvage

– Une Gelée de cèdre sauvage

– Des Champignons Crabe

– Des Herbes Salées du Bas du Fleuve

Le panier de Luxe (Plus que 1 exemplaire)

Panier de Luxe

– Le Saumon Rouge sauvage dans sa boite en cèdre rouge décorée par l’artiste Haida Don Yeoman

– La cuvée réserve 2014 de sirop de bouleau. Première sève. Extrêmement rare

– Un miel de bruyère lapon

– Une confiture de framboise du cercle polaire

– Un Puukko finlandais (couteau Lapon) en bouleau madré et acier carbone forgé par Matti Koski.

1509651_10154965224660311_7464154703654574906_n

Pur jus de myrtilles sauvages de Nouvelle-Ecosse

La boutique en ligne

La boutique en ligne

OUVERTURE LE 11 NOVEMBRE / 11h-19h

Voici pourquoi nous avons voyagé jusqu’à Amsterdam pour rencontrer un membre de la famille Van Dijk et vous rapporter du pur jus de myrtilles sauvages de Nouvelle-Ecosse:Pur jus de myrtilles sauvages de Nouvelle Ecosse

A l’image des Hollandais dans l’histoire de l’Amérique du Nord, le fils d’une famille de fermiers, qui compte quatre autres frères et quatre soeurs, taille sa route vers les territoires sauvages du Canada au lendemain de la seconde guerre mondiale. Monsieur Van Dijk se retrouve en Nouvelle-Ecosse, une des quatre provinces fondatrices du Canada actuel, à l’extrême est du Canada, là où à peine 600 000 personnes y résidaient à son arrivée. Cette contrée sauvage était le territoire des Indiens Micmac. Ils ne sont plus qu’une poignée de milliers à ce jour en Nouvelle Ecosse.

Monsieur Van Dijk a donné son nom, simplifié par la prononciation locale, à cette marque de jus de myrtilles sauvages plus qu’exceptionnelle. Nous pouvons affirmer qu’il est peut être le meilleur que l’on peut trouver sur cette magnifique planète. Ce jus à reçu le prix mondial de l’innovation en 2005, le Pur jus de myrtilles sauvages« World Juice Innovation Award » remis par le très sérieux World Congress of Food Science & Technology. Le procédé d’extraction, sans compter, l’extrême pureté de l’environnement et la qualité supérieure des baies, classée Grade A,  conserve toutes les propriétés du fruit. Le Canada procède à des contrôles très pointus sur les bleuets. Monsieur Van Dijk a longtemps travaillé avec des scientifiques, universitaires, pour arriver à ce résultat unique au monde de pureté, de qualité et de goût. Ces mêmes scientifiques ont intégré la compagnie tellement les résultats de leurs recherches ont porté leurs fruits.

La cueillette se fait chaque année en août et en famille.Cueillette des myrtilles sauvages de Nouvelle Ecosse

Cette baie, communément appelée le bleuet sauvage chez nos cousins d’Amériques, Acadiens et Québécois, est reconnue comme le fruit contenant le plus d’antioxydants et sa très faible teneur en sucre permet aux diabétiques d’en consommer régulièrement. Un verre de ce jus est conseillé chaque matin.

La myrtille sauvage est gorgée d’anthocyanosides (du grec anthos « fleur » et kuanos « bleu sombre ») qui donnent cette couleur bleu intense et ont des propriétés antioxydantes avérées.

Une tasse de myrtille sauvage contient 13000 ORAC*, alors qu’une tasse de myrtilles cultivées contient 9000 ORAC. La différence est très importante. Bio ou pas, la myrtille cultivée est loin de l’efficacité des myrtilles sauvages.

*ORAC: Oxygen Radical Absorbance Capacity: capacité d’absorption des radicaux oxygénés.

La myrtille bleue sauvage est aussi antiseptique et favorise la bonne circulation du sang, qui parcourt  les 100 000 kilomètres de vaisseaux capillaires du corps humain. Mais le plus important bienfait de la myrtille bleue sauvage est la régénérescence du pourpre rétinien, présent dans les bâtonnets, les cellules photosensibles de l’œil. Les cellules en bâtonnets permettent la vision scotopique, c’est à dire nocturne ou à faible luminosité. Elles sont aussi dédiées à la détection des mouvements.

La tomate séchée du Bush Australien

La Tomate du Bush Australien

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Solanum, tomate du bushLe Kutjera, ou Raisin du Désert Australien (Solanum centrale) est petit buisson épineux originaire des régions les plus arides de l’Australie. Ces fruits, également appelés Tomate du Bush, sont riches en vitamine C Ils mesurent de 1 à 3 centimètres de diamètre. De couleur jaune à leur maturité, ils sèchent sur la plante et ressemblent à de gros raisins secs. Ils ont un goût prononcé, proche de celui de leur cousin, le tamarillo, et légèrement caramélisé, ce qui les rend très prisés des aficionados de sauces et de condiments exotiques. On les utilise entiers ou mixés, dans les soupes, les ragoûts, les salades, ou pour épaissir les sauces, notamment les préparations pour pizza. Ce fruit sauvage a été longtemps une source alimentaire pour les Aborigènes du centre du pays. Tomate du bush_SolanumLes Martu, un peuple natif de la partie occidentale du désert de Gibson, les embrochaient et les faisaient sécher ce qui permettait de les conserver et les transporter. Aujourd’hui, ils sont toujours récoltés par les populations autochtones dans les zones centrales du désert australien.

Nos tomates séchées sont issues de la cueillette sauvage et leur temps de séchage au soleil peut atteindre 2 années. 

Tomate, tomate du bush, Bush TomatoLe solanum centrale fait partie du bush tucker, c’est à dire de la « nourriture provenant de la nature », soit tout ce qui permet à l’homme de s’alimenter dans l’arrière pays australien. Le bush tucker contient un grand nombre de variétés végétales et animales. Tout est sain, médicinal et sauvage.