Le Grand Nord. Territoire du peuple Sami.

Drapeau sami

Drapeau sami

orelie_wolf-grauer_laponie_web

Je porte une coiffe traditionnelle de dignitaire sami. Elle a été confectionnée par Armi après l’étude d’une pièce de musée.

Nous voici de retour des terres froides du nord de la Finlande. La nature y est merveilleuse. Un froid sec vous saisit bien que la terre des Samis soit parsemée de lacs et d’étangs. Une fraîcheur constante sur une neige craquante et délicate. Nos pieds et nos mains se sont maintes fois engourdis pour trouver les responsables de ces objets de qualité et de ces mets sauvages que nous sommes venus chercher.

Les Samis, peu nombreux en Finlande, forment une population éparse de quelques 6500 âmes au-delà du cercle polaire vers Inari et ses terres sauvages. Ils sont essentiellement éleveurs de rennes, cueilleurs, pêcheurs et chasseurs. Le travail du cuir, des bois, de bouleau et de renne et la transformation des baies sauvages de l’Arctique ont été l’objectif principal de notre pérégrination.

PlaquebièrLAPONIE FINLANDAISE LES SAMI NOVEMBRE 2016e ou Ronce des Tourbières, Camarine Noire, Airelle rouge, Canneberge de laLAPONIE FINLANDAISE LES SAMI NOVEMBRE 2016 Toundra, Myrtille sauvage, Angélique officinale sauvage…que des merveilles gustatives cueillies autour des lacs d’eau pure.

Nous logions dans un chalet tout en rondins. Les fragrances des feuilles de baies sauvages des tisanes locales complètent  le parfum du bois qui nous réchauffe en se réduisant dans un poêle traditionnel qui trônait au centre de la pièce principale. -12°C à l’extérieur, c’est le début de l’hiver des Samis. La glace a déjà recouvert tout le réseau routier du cercle polaire et la neige immaculée tapisse l’immensité sylvestre.

Le retour a été difficile. Vous vous en doutez. Mais nous avons rapporté avec nous de bien belles et bonnes choses.

LAPONIE FINLANDAISE LES SAMI NOVEMBRE 2016Armi, Samie de son état, fabrique des bracelets en l’honneur des aurores boréales, des barmi_chamane_ring_webagues chamaniques en bois de renne et des bracelets samis en cuir et bois de renne, ornés d’étain argenté.

Kirsi, finlandaise au Sami Land, passe son temps à concocter des gelées, des filtres d’amour LAPONIE FINLANDAISE LES SAMI NOVEMBRE 2016Sami et des sirops, à base (60%) de baies et d’Angélique officinale sauvages, cueillies tout autour d’un magnifique lac, le Muddus Järvi.

Tomi, lui a une spécialité, le thé de feuilles de myrtillier sauvage. Une merveille et un excellent complément de traitement contre le diabète.tomi_myrtille

Anne, finlandaise au Sami Land, est une virtuose du tissage. Ses châles en pure laine créés aux couleurs des baies sauvages de l’Arctique, sont portés par beaucoup d’habitants de sa région.

Tout ceci est disponible à la boutique à Paris.

Native Delicatessen, 55 rue de la fontaine au roi. 75011 Paris. 14h-19h30 tous les jours sauf dimanche.

Si vous êtes intéressé(e), n’hésitez pas à m’écrire.

Le sirop d’érable, une invention amérindienne

A découvrir dans l’émission de François Régis Gaudry « Très très bon » sur Paris Première à partir du 13 mars 2016 à 12h00.

Sirop d’érable pur de première qualité des Northwoods du Minnesota. L’ambre boisé des Indiens Chippewa de Red Lake Nation est tout bonnement un must.

La boutique en ligne

La boutique en ligne

Fabrication du sirop d'érables par les Amérindiens en Nouvelle-France (XVIIIe siècle) par Joseph-François Lafitau.

Fabrication du sirop d’érables par les Amérindiens en Nouvelle-France (XVIIIe siècle) par Joseph-François Lafitau.

Le sinzibuckwud est le nom donné par les algonquins qui signifie tiré du bois. Appelé aussi « L’Or Blond du Québec », le sirop d’érable est issu de la sève de l’érable à sucre récoltée au printemps et obtenue après évaporation de l’eau par ébullition. Ce produit haut de gamme pur à 100% sert à napper crêpes, gaufres, céréales, desserts et entre dans la confection de vinaigrettes, marinades, et boissons. Le sirop d’érable est un sucre naturel de la famille des saccharoses. Il peut donc remplacer toutes les autres formes de sucres dans l’alimentation. Il faut 40 litres de sève pour obtenir 1 litre de sirop d’érable.

Les personnes qui exploitent les érables sont appelés des acériculteurs.

Le sirop d’érable est un aliment indispensable de la culture culinaire amérindienne. C’est un édulcorant naturel qui ne contient ni additif et ni colorant.  Issu de la sève de certaines variétés d’érable, il est riche en glucides, et en minéraux essentiels comme le manganèse, le calcium, le potassium, le fer, le zinc, et le magnésium. Il contient 68 % de glucides, dont 80 % sont du sucrose. Les autres sucres retrouvés dans ce produit sont le glucose et le fructose qui sont deux sucres simples ne nécessitant aucune digestion et qui sont facilement assimilables par le système digestif. Le fructose a un pouvoir sucrant supérieur aux autres sucres. D’un point de vue nutritionnel, cet aliment est une excellente source d’énergie. A titre d’exemple, 50 ml de sirop d’érable permettent de combler 3 % des apports nutritionnels recommandés en calcium, en potassium et en fer et 2 % des apports recommandés en magnésium. Ajoutons à cela, qu’il fournit des quantités plus qu’appréciables de manganèse et de zinc. En outre, des données récentes indiquent la présence, dans la sève d’érable, de composés phénoliques et de flavonoïdes. Certains de ces composés sont reconnus pour leur puissant effet antioxydant et antimutagène et également pour leurs propriétés organoleptiques, c’est-à-dire qui agissent sur les organes des sens.

Sirop d erable minnesota

Le sirop d’érable que nous vous proposons est pur et de première qualité. Son goût riche raffiné et puissant, le classifie au sommet des sirops d’érable que nous avons dégustés depuis de nombreuses années. L’arôme de la forêt et la puissance du bois sont présents dans ce sirop fabriqué par les Indiens Chippewa du Minnesota. Red Lake Nation est une entreprise tribale.

Il ne contient pas de conservateur, pas de graisse.

5mg de Sodium pour 60 ml de sirop, 52g de sucre, 6% de calcium et 6% de fer.

Moutarde d’Alaska au sirop de bouleau et au zeste d’orange

C’est au pied des glaciers que nos amis d’Alaska ont conçu cette moutarde exceptionnelle. Moutarde alaskane au zest d'Orange et au sirop de bouleau__selection NativeDelicatessen Elle n’est pas forte, mais présente un goût riche. Fruitée et légèrement teintée d’amertume, cette moutarde laisse des surprises sur les papilles: de délicieuses graines de moutarde marinées à la texture du caviar. Un produit haut de gamme.

logoboutiqueNativeDelicatessen

La myrtille bleue sauvage, un trésor pour les yeux

La myrtille bleue sauvage, le bleuet sauvage chez nos cousins du Québec, est une baie particulièrement bien appréciée des hommes et pour cause. En plus d’un véritable délice, c’est un fruit médicinal. Cette baie est native d’Amérique du Nord. C’est pour cela aussi que la myrtille d’Italie ou d’ailleurs ne peut pas concurrencer cette délicieuse bienfaisance amérindienne. La récolte des myrtilles sauvages a lieu tous les deux ans. Elles sont cultivées à l’état naturel car elles ne peuvent être plantées, contrairement aux myrtilles Washington, dont le goût et les propriétés ne sont pas aussi puissants.

myrtille sauvage, blueberry syrup, caviar de myrtille, myrtille d'alaska

Cette baie est reconnue comme le fruit contenant le plus d’anti-oxydants. Sa très faible teneur en sucre permet aux diabétiques d’en consommer régulièrement.

La myrtille sauvage est gorgée d’anthocyanosides (du grec anthos « fleur » et kuanos « bleu sombre ») qui donnent cette couleur bleu intense et ont des propriétés antioxydantes avérées.

La myrtille bleue sauvage est aussi antiseptique et favorise la bonne circulation du sang, qui parcourt  les 100 000 kilomètres de vaisseaux capillaires du corps humain. Mais le plus important bienfait de la myrtille bleue sauvage est la régénérescence du pourpre rétinien, présent dans les bâtonnets, les cellules photosensibles de l’œil. Les cellules en bâtonnets permettent la vision scotopique, c’est à dire nocturne ou à faible luminosité. Elles sont aussi dédiées à la détection des mouvements.

La myrtille bleue sauvage

Pur jus de myrtilles sauvages cueillies au bord du Lac-St-Jean (Québec). Il se consomme  en coulis ou mélangé à du jus de fruits, du vin blanc, du cidre ou de la vodka. Délicieux dans une vinaigrette et avec le fromage.

Caviar de myrtilles sauvages. Ce sirop de myrtilles d’Alaska est un authentique régal. Épais, riche et fruité, il se marie parfaitement avec les crêpes, les gaufres, les crèmes glacées, les fruits, la viande et les fromages. Imbattable, si ce n’est par la rare confiture de framboises de l’arctique.

Vin chaud de myrtille Vin chaud à la Myrtille. Le glögg est un vin lapon sans alcool bien épicé (cardamome, cannelle et vanille) qu’on sert durant la période de Noël avec du pain d’épices, des raisins et des amandes, il renferme tous les parfums et la chaleur de la tradition. Cette boisson est puissante en bouche et peut se boire fraîche.

Le sirop de bouleau alaskan des terres athapaskanes

La boutique en ligne

Le bouleau est un arbre aux propriétés médicinales puissantes. Il est utilisé depuis la nuit des temps par les peuples premiers. La sève de bouleau contient des vitamines A et C en importante quantité, du fer et du calcium et des acides aminés.Sirop de bouleau, sève de bouleau Ces propriétés antioxydantes ne doivent pas être ignorées. La  sève de bouleau contient une majorité de fructose ce qui permet aux diabétiques d’en consommer par petites quantités. Le fructose possède  l’indice glycémique le plus bas de tous les sucres.

Le sirop que nous proposons au détail et distribuons est dans le monde inégalé. Les bouleaux exploités se trouvent à plus de 50 km de la première route. La pollution y est inexistante. Herbicides, pesticides, OGM, n’y existent pas! Ce produit est un petit miracle.

Son goût raffiné surpasse les meilleurs sirops d’érable. Bien que les sirops d’érable élaborés par les amérindiens soient déjà eux-même à cent lieux des meilleurs sirops d’érable canadiens.

Loin de tout,  Dulce et Michael East les propriétaires de Kahiltna Birchworks Birch, exploitent des arbres qui se nourrissent directement dans une source d’eau pure nommée Denali par les Indiens Athapaskans et qui signifie: The Great One. Au pied du glacier Kahiltna.

Imaginez alors la puissance de ce que vous offrez à votre corps plus qu’à votre palais.

Sirop de bouleau, sève de bouleau

Certifié USDA organic depuis 2008.

NB

D’autres marques vendent du sirop de bouleau, comme Weleda, mais il ne s’agit pas de la sève de l’arbre, mais une macération des feuilles. Le sirop que nous proposons n’est pas non plus celui proposé par Kanata qui est canadien et bien en dessous de la qualité du sirop alaskan. Contrairement à ce qui est affirmé, il ne faut pas moins de 110 litres de sève pour faire un litre de sirop de bouleau, soit de 3 à 4 fois plus qu’un sirop d’érable.