Vannerie de la fameuse nation Pima

Rare bol évasé de vannerie Pima – 1930-1940 – 35 cm de diamètre. A voir en galerie.

Exceptionnel bol Pima de 24 cm de diamètre à voir en galerie. 1940.

Les Pimas

Au sud de l’Arizona, non loin de la frontière mexicaine, et bordant les rives de la Salt River et de la Gila River, se situe le territoire ancestral des Pimas. Descendants des Hohokams, qui irriguaient déjà leurs champs il y a plus de deux mille ans, le peuple Pima vivait essentiellement de l’agriculture. A l’arrivée des espagnols, vers 1694, ils habitaient sept villages répartis autour de ces deux rivières dont les eaux leur permettaient de faire pousser du maïs, des haricots, des courges, du tabac et du coton.  Les hommes chassaient le daim et le lièvre et les femmes cueillaient des fruits sauvages et fabriquaient des poteries et des paniers aux motifs variés. Au XVIIIème siècle, les Pimas se lancèrent dans la culture du blé avec succès et grâce à leur système d’irrigation efficace ils purent en commercialiser les excédents. Après avoir connut un âge d’or pendant le dernier quart du XIXème siècle, les colons firent ensuite dévier le cours de la Gila River, en amont du territoire Pima, dont l’économie s’effondra. Toutefois, depuis la Seconde Guerre mondiale, durant laquelle plusieurs Pimas se sont illustrés, comme le célèbre Ira Hamilton HayesYoung_Ira_Hayesl’un des six hommes immortalisés sur la photographie de l’élévation du drapeau sur Iwo Jima,iwo Jima leur activité économique a connu un certain regain d’intérêt. Devenue une entité autonome, la communauté Pima a développé plusieurs entreprises rentables dans les domaines de l’agriculture et des télécommunications, a construit plusieurs casinos, et commencé le processus de revitalisation de son agriculture par la construction d’un système de distribution d’eau dans la réserve. Actuellement, la majorité de la population réside dans la communauté indienne de Gila River qui s’étend sur plus de 2200 km ² au centre de l’Arizona.

Voici deux chansons de Johnny Cash dont celle dédiée à Ira Hamilton Hayes et la seconde aux Iroquois.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s